Avec Michel Poirot, nous voulons ADAPTER NOS TRANSPORTS ET CONSERVER NOTRE LIBERTÉ DE MOUVEMENT :

  • Améliorer nos moyens de transport pour contribuer à la transition écologique en conservant notre liberté de circuler.
  • Adapter nos modes de déplacement pour que Triel bénéficie au mieux de l’apport d’Eole en 2024.

Être prêts à monter dans le RER Eole dès son arrivée

Un réseau de navettes synchronisées aux trains doit irriguer Triel vers la gare Eole. Le franchissement de la Seine doit être rapide. Or le pont suspendu actuel est ancien et limité en tonnage (interdit aux plus de 3,5t). L’augmentation de sa capacité et ses extensions sont improbables. Une vingtaine d’années s’est écoulée entre l’idée et la réalisation des passerelles en service sur la Seine. Le coût de chacune, en cours (Limay) ou projet (Poissy) dépasse 20 Millions.

Pragmatiques, pour être prêts dès 2024 nous devons :

  • Donner priorité aux piétons, vélos, trottinettes et transports collectifs (navettes, covoiturage, taxis…) sur le pont aux heures de pointes avec un dispositif de régulation de trafic intelligent.
  • Créer une piste vélo/trottinettes et un trottoir accessible PMR de Senet à l’entrée Est (côté Commissariat) de la gare Eole.

Aménager la circulation pour fluidifier le trafic

Triel Renouveau propose des solutions pour améliorer la fluidité de la circulation dans Triel et en particulier sur les 30 Km/h.

SUPPRIMER la généralisation de limitation de vitesse « Ville 30 » et REPENSER les sens de circulation, notamment vers et depuis la Seine

  • Consulter des spécialistes de la circulation urbaine,
  • Adapter immédiatement la vitesse dans les zones non dangereuses,
  • Concerter avec les Triellois et définir la vitesse la mieux adaptée dans chaque quartier,
  • Mettre en service le nouveau plan de vitesse dès septembre 2020 sur l’ensemble de la commune,
  • Renforcer la sécurité dans les zones proches des écoles et les zones sensibles.

Consultez ce flyer au format PDF :

Flyer-A5-R°V°_elections_mobilités_V4_bd