Dans la rue principale de Triel, des constructions vétustes ou friche ont cédé leurs places à des logements neufs au grand soulagement des riverains.

Angle des rues Paul Doumer et Pasteur

La Friche commerciale de l’ancien Franprix a défiguré le quartier pendant plus de 10 ans. La parcelle a été réhabilitée par un programme de construction de logements locatifs sociaux mis en service début 2018 et qui accueille 23 familles dans dix T2, sept T3 et six T4.

L’ancien Franprix avant la réhabilitation

Le bailleur Domaxis qui gère 2 autres résidences de même taille loue les 26 places de parking couvertes à des tarifs à partir de 28 € mensuels.

Le constructeur a été particulièrement attentif au respect du voisinage pendant les travaux. Cette réalisation esthétique embellit le carrefour.

95 rue Paul Doumer

Par un arrêté de péril du 25 octobre 2007 les 12 copropriétaires occupants ou bailleurs ont dû quitter l’immeuble qui menaçait de s’effondrer. Ce n’est qu’en 2013 avec le PLU révisé que la situation s’est débloquée. Un promoteur a acquis 3 propriétés voisines et un projet de réhabilitation a vu le jour pour la livraison fin 2017 de 26 logements locatifs sociaux et 58 en accession (studios et T2 ou T3), dont le marché manque. Les ventes se répartissent comme suit 33 appartements résidence principale des acquéreurs, 25 ont été achetés par des investisseurs dont 12 Triellois, notamment bailleurs de leurs parents âgés (dispositif Pinel).

95 rue Paul Doumer, avant et après

Associée aux services de maintien à domicile de Triel, cette optimisation fiscale et patrimoniale constitue une alternative compétitive par rapport aux établissements d’accueil de personnes âgées, tant au plan économique que social ou intergénérationnel.